Une école primaire de Mount Pleasant (Michigan, États-Unis) marche sur la corde raide après qu’un de ses responsables ait coupé les cheveux d’une fillette métisse de sept ans sans son consentement. Et ce n’est pas la première fois que l’image de la petite fille du nom de Jurnee Hoffmeyer,…

Ahora puedes leer el artículo de UpSocl sobre Une fillette de 7 ans a été “traumatisée” après qu’un enseignant lui ait coupé les cheveux de force. C’était de la discrimination.

También te puede interesar:  Se sacó foto muy escotada. No sabía que miembro de su familia la miraba de forma más que inquietante

Seguir leyendo artículo en UpSocl.